Catégorie : Non classé

OPUS La tendresse corrosive de Pierre Vassiliu

Qu’est-ce qu’il fait ? Qu’est-ce qu’il a ? Qui c’est celui-là ?… Facétieux, impertinent, fantaisiste, ‘ anarchiste ‘, Pierre Vassiliu est un chanteur dans l’ombre qui s’est pourtant fait du soleil un ami par ses musiques pêchées très tôt sous les tropiques. Dans Opus, c’est la pudeur et la modestie de l’artiste qui dominent, simplement. Ce n’est pas dit, mais on le sent heureux, toujours prêt à rire et à s’émouvoir. Quelque part en région toulousaine. … Complètement toqué ce mec-là ! Complètement gaga…Passionné par le rythme et les paroles décapantes, ses chansons vacillent sous le vent d’une folie tendre et corrosive, étrange mélange de percussions et de voix douce, de guitares et de choeurs rocailleux.… Il a une drôle de tête ce type-là! Qu’est-ce qu’i fait? Qu’est-ce qu’il a ?…Une grosse moustache et un long nez de fouine, dit-il. Le goût de la bonne cuisine et un faible pour...

Photos de Pedro

Sous ce lien, quelques photos inédites de Pierre: http://www.loeilduspectacle.com/?utf8=✓&search=vassiliu&commit=Rechercher&gallery=c4eef2c0-25b2-11e2-bb7f-ed14041babde&search_in_gallery=1&orientation=%2AALL*   Malheureusement, après avoir contacté l’agence, il est impossible d’obtenir les droits et donc la reproduction de ces clichés.

Vassiliu, de 1937 à 1966

Les années 1937 à 1966 De la naissance aux années Decca Pierre Vassiliu naît à Villescresne en Seine et Oise le 23 octobre 1937. Son père, d’origine roumaine, médecin, est violoniste tzigane et sa mère pianiste. Il va tout d’abord à l’école de Sucy-en-Brie. Pour lui, c’est le commencement de la fortune. Il vend n’importe quoi sous le préau pendant les récréations: des ampoules, des billes et des fixe-chaussettes. Il met tout l’argent dans ses poches car iln’a pas de tirelire. La musique, c’est le soir en rentrant à la maison. Le jeudi, il y a bridge et le vendredi concert. Outre ses parents, il y a un drôle de type, avec une raie au milieu, qui joue du violon. Pierre, son frère Michel et sa soeur Anne écoutent, attentifs et regardent amoureusement le trio. Il se souvient qu’il porte alors des galoches et des pantalons de golf et qu’iln’a...

Coupure de presse sur Pierre vassiliu

Coupure de presse ancienne: « La Vie ça va »Chacune de ses apparitions sur une scène, peu importe laquelle, au Sénégal, aux Antilles, à Paris ou dans un coin du Lubéron, est une vraie fête. Vassiliu est non seulement un musicien hors pair, un parolier capable de nous émouvoir comme de nous faire rire aux larmes, il possède le vrai sens de la fête, de l’amitié partagées. Ses concerts sont des moments de complicité authentique avec le public, qui reprend en coeur ses chansons ou se contente de siffler la mélodie quand il a oublié les paroles. Cet éternel baroudeur a plus d’une chanson dans sa besace, et que l’on est toujours surpris de connaître ou reconnaître. Il faut dire que ce bonhomme n’est pas ce qu’on peut appeler un jeune premier et sa bouille de bon vivant, malgré de succinctes apparitions, nous est familière. Il faut dire qu’il exerce...

Coupure de presse sur Pierre Vassiliu

Article paru lors de la sortie du second bouquin de Pierre: Vassiliu « Qui c’est celui-là »: « Qui c est celui-là ? Un poète qui manie les notes et les mots comme le faisait Brassens, son parrain dans le métier ! Oui, mais pas seulement. Dans cette ballade autobiographique, l ami Vassiliu revisite son enfance chaotique, marquée par sa passion pour les chevaux et pour le jazz. Il revient sur son expérience militaire en Algérie où, jeune appelé, il se trouve propulsé sans transition dans le monde des adultes.Depuis toujours, la musique est pour lui une alliée, une confidente. Elle apaise les douleurs et panse les blessures. Elle lui sert aussi à user et abuser de la provoc . Et il ne s en privera pas ! La Femme du sergent, chanson antimilitariste, lui vaut quelques déconvenues mais l admiration des copains. Et pour Pierre, l amitié, ça compte. Après un passage...